Aujourd'hui, on parle "Passions" sur invitation de Zaza du blog Croque-Madame

Ceux qui me connaissent le savent: je touche à tout. Ca peut être une bonne chose, comme une moins bonne. Le mot adéquat c'est "dilettante". Oui je fais les choses en dilettante (couture, photo, dessin, déco, cuisine créative...). Je commence beaucoup de choses sans jamais les terminer, ou persévérer, ou approfondir. Oui je suis consciente de mon manque de sérieux, pour certaines choses. Mais je ne peux lutter contre ma nature un peu paresseuse... Il y a des choses pour lesquelles je suis assez douée, d'autres choses m'ont attirées mais j'y ai échoué et je suis restée... sur un échec. Un exemple concret: Internet fleurit de jolies réalisations en crochet comme les splendides créations de Tournicote ou Lydia   . Enthousiasmée par tant de beauté, et avec le secret espoir de remplir la chambre de ma petite dernière de mignonnes créatures en crochet, je suis allée à la mercerie chercher le nécessaire de base: un crochet et de la laine "adaptée". J'ai regardé plein de tutoriaux sur YouTube, j'ai essayé, ré-essayé, ré-ré-essayé et malgré toute ma bonne volonté, je crois pouvoir dire que je n'arriverai jamais à faire du crochet. Je suis admirative de celles qui arrivent à crocheter de jolis légumes pour une dinette, des trophées moutons, rennes ou autres, de jolis amigurumi. Mais pour moi, à moins de me faire greffer de nouvelles mains, ou un autre cerveau peut-être, la maîtrise du crochet restera inaccessible. Mais j'ai des passions, tout dépend de la définition qu'on lui prête. 

J'avoue moi aussi un faible pour la photographie. Par contre, je n'ai jamais vraiment songé à en faire un métier. D'abord parce que je pense que photographe c'est une profession, une vraie! , qu'il faut une formation, que l'oeil ne fait pas tout, mais que maîtriser les bases du métier est nécessaire. Maîtriser son matériel, son ou ses appareils, les techniques, les cadrages, les lumières, les objectifs... Bref toutes ces choses auxquelles je ne connais rien. Mes jolies photos sont le fruit du hasard (et d'un objectif du tonnerre), même si j'aime aussi jouer avec les lumières, les cadrages parfois, mais je le fais à l'instinct. J'ai tendance à photographier tous les évènements auxquels je participe, mes vacances, les fêtes de famille... Mes amis savent que je suis celle qui n'oubliera pas son appareil. Bref c'est comme le prolongement de mon bras. (J'ai promis de ne pas mettre trop de photos de mes enfants, ici, du moins des photos où ils seraient identifiables mais je vais faire une exception. ) J'en profite pour faire un peu de publicité pour les photographes de mon coeur, celles que je connais de près ou de loin (la douce et talentueuse Vanessa Bureau , la pétillante Allegra et ma chtite petite voisine Vanessa des Etoiles plein les Yeux) et celles que je ne connais pas mais dont le travail m'impressionne: Céline du blog Les Demoizelles ou Marianne Taylor. Là je cause portraits bien sûr mais j'aime aussi la photographie en général (les paysages, les photos d'architecture... même la photo culinaire ;-) ). On peut dire que j'ai une vraie passion pour la photographie, si j'y réfléchis. Mais à mon niveau, je n'ai aucune prétention. Je n'ai JAMAIS essayé de retoucher une photo, je ne connais pas du tout les logiciels "qui vont bien". Bref une béotienne en la matière, mais une béotienne avec une vraie sensibilité (parait-il). 

26706_404281359370_6647979_n

(Par exemple, si j'avais été une VRAIE photographe, je n'aurai pas coupé le bras droit de mon fiston sur cette photo (le pauvre petit bouchon)...)

J'ai une autre vraie passion: la lecture. Du plus longtemps que je me souvienne, j'ai aimé lire. J'étais une adolescente discrète et calme, et j'ai toujours préféré lire des bouquins dans ma chambre plutôt que de m'exposer à la jungle des amitiés et des amours compliquées...J'en parle un peu dans mon article sur le Salon du Livre  . Aujourd'hui je suis toujours une dévoreuse de papier. Mais le papier, et bien c'est drôlement chiant à déménager. En général j'achète du livre de Poche, plus économique, mais je fais quelques exceptions (je dois avoir un peu plus de 500 titres à la maison). J'ai aussi quelques livres anciens, vestiges de mon poste en librairie ancienne. Bref j'aime lire mais je suis aussi une passionnée de l'objet, du Livre. Je n'arriverai vraiment pas à adopter une liseuse. J'y reviendrai dans un prochain article...

J'ai aussi une passion, vieille passion, pour l'art, pour les musées. Serais-je alors une vraie passionnée? Je l'espère... J'ai écrit en début d'article être une dilettante mais une chose est sûre, je suis une passionnée dans ces 3 domaines. Il est donné à fort peu de gens de vivre de leur passion. Je n'en fais pas partie mais elles m'apportent tant et plus encore...