J'avais déjà beaucoup entendu de bien de ce jardin. Je n'avais pourtant pas encore eu l'occasion de m'y rendre. Pour la petite histoire, ce jardin est sorti tout droit de l'imagination d'Albert Kahn, un riche banquier de la fin du XIXe - début du XXème siècle. Il l'a financé de ses propres deniers et est également à l'origine de la plus grande collection de photographies au monde.

Hier, en voyant que la météo de ce mercredi après-midi serait clémente, j'ai décidé que j'emmènerai mes deux lutins découvrir cet endroit avec moi. Je ne mets pas souvent les pieds à Boulogne Billancourt mais j'étais déjà allée visiter le musée des années 30, qui vaut carrément le détour. C'était à l'époque pour une rétrospective de la peintre Tamara de Lempicka (une icône de la peinture art-déco), mais le musée possède également une splendide collection de mobilier de cette époque, pas mal de gravures aussi, de pochoirs. Ce musée est un vrai régal, il est clair, lumineux, les oeuvres sont bien mises en valeur. Bref je ne peux que vous conseiller d'y faire un tour si vous en avez l'occasion.

Mais ce n'est pas du musée des années 30 dont je voulais vous parler ici mais bien des jardins Albert Kahn. Car c'est un jardin multiple. Dans cet espace, Albert Kahn a imaginé un jardin français, un jardin anglais, un jardin japonais (le plus connu car forcément le plus "esthétique" et photogénique), une roseraie et même une petite forêt dans le style forêt vosgienne. J'ai également choisi de le visiter ce jour car le jardin est pourvu de magnifiques cerisiers et, malheureusement, la floraison est très très courte! Nous sommes en plein dans la période, c'était maintenant ou jamais! Les magnolias étaient déjà tous déconfits... Mais heureusement les cerisiers étaient en plein floraison, c'était superbe! On se croirait réellement dans un petit coin de Japon. Ca m'a rappelée le film Mémoires d'une geisha... Avec les petits pétales de fleurs qui tombent et couvre l'herbe d'un joli manteau blanc. Le jardin est également parsemé de statues et de petits cours d'eau où s'ébattent des carpes. Malheureusement je n'ai pas pu visiter le musée, les petits étaient déjà fatigués et un petit fatigué est un petit qui crie, donc j'ai préféré regagner mes pénates. 

J'ai passé un excellent moment dans ce jardin zen, et les petits aussi. Mais à dire vrai, il n'est pas adapté à des enfants en bas-âge. D'abord parce que les chemins sont escarpés, étroits et semés d'embûches. Donc cela oblige à abandonner la poussette et à faire marcher les touts-petits. Là n'est pas le problème. Le problème c'est que c'est assez sportif de surveiller une petite puce de 2 ans et demi dans des chemins étroits et caillouteux afin qu'elle ne dégringole pas dans l'un des nombreux points d'eau. Les petits veulent voir les poissons mais il n'y a pas de barrières, pas de protections. Attention: ce n'est pas un regret! Il y a des jardins pour chacun et pour tous! Et le jardin Albert Kahn est plutôt un jardin pour les amoureux ou même pour les solitaires ayant besoin de calme, ou pour des groupes d'adultes. Et il est certains que pour en apprécier la beauté et pouvoir visiter le musée en toute sérénité, je reviendrai, seule. Allez je laisse parler quelques photos pour vous laisser convaincre...

 

1980481_10152299120164371_1729872796_o

1980481_10152299120149371_1084564499_o

1097163_10152299127834371_574341036_o

1911089_10152299108379371_2037754526_o

1898818_10152299083964371_110940652_o

1898818_10152299083954371_1106701282_o