10177254_10152446863044371_300038664507321432_n

Aujourd'hui, j'avais envie de vous montrer comment on peut faire une fresque avec un peu de débrouille, pour une chambre d'enfant. Ici, à la maison, on est fan de tout ce qui sort des Studios japonais Ghibli. Pour ceux qui ne connaissent pas, et Dieu sait si ils manquent quelque chose, les studios Ghibli ont été créés en 1985 par Hayao Miyazaki et Isao Takahata. Des mains des dessinateurs travaillant dans ces studios naissent de splendides longs métrages d'animation, imprégnés de rêveries incroyables, de folklore ancien japonais et de nombreuses références à la nature. Pour les plus connus, on peut citer "Mon voisin Totoro", "Le voyage de Chihiro", "Princesse Mononoké", "Le château dans le ciel", "Ponyo sur la falaise"...

Quand nous sommes arrivés dans l'appartement que nous occupons, j'ai décoré la chambre de mon aîné de collines vertes surmontées de quelques personnages issus du fameux dessin animé Totoro. Quand j'étais enceinte de ma puce, j'ai entrepris de personnaliser la chambre pour sa soeur et de transformer notre bureau en chambre pour lui. A Totoro j'ai donc décidé de mêler des personnages de Ponyo, ce n'est pas le même film d'animation mais on reste chez les studios Ghibli. Je ne suis pas une spécialiste de la peinture de décors. Alors quand j'ai décidé de peindre les murs des enfants, j'ai utilisé mon sens de la débrouille. Quand on peint un décor, ou toute autre chose d'ailleurs, le plus difficile à rendre, ce sont les dégradés, les effets de matières... Peindre un personnage de Miyazaki ou de même peindre un personnage de manga est plus facile. Pourquoi? Parce qu'il y a peu d'effets d'ombres et de lumières. Les effets de matières, les clairs-obscurs, les dégradés de couleurs, Miyazaki les réserve pour ses paysages, pour les forêts enchantées qui peuplent ses chefs d'oeuvre comme dans Princesse Mononoké, Nausicaä de la vallée du vent...

Attention, je le répète encore. Ceci n'est pas une méthode empirique pour dessiner un personnage. Ceci est juste une méthode, pas à pas, pour un résultat appréciable et propre, qui rend plutôt bien pour une jolie chambre d'enfant, pour qui ne touche pas souvent des pinceaux. Encore une fois, je ne suis pas spécialiste alors je livre juste ma méthode, à prendre ou à laisser, à transformer à votre guise. J'ai donc utilisé une méthode de pochoirs, de pochoirs fabriqués "maison". Pour cela, j'ai d'abord emprunté un rétroprojecteur à un ami. Si vous n'avez pas de rétroprojecteur sous la main, tout n'est pas perdu mais c'est quand même mieux pour repositionner les pochoirs qui correspondent aux éléments à assembler et peindre. Je m'explique. J'ai projeté l'image de mon choix au mur comme ceci:

269647_10150257145879371_1639456_n

(attention je n'avais pas photographié exactement toutes les étapes de mes travaux mais juste quelques unes, donc là pour les 2 prochaines images j'ai essayé une "reconstitution"). Pour ceux qui me suivent, on va dessiner chaque élément, chaque partie des personnages une par une. Si je prends par exemple, le bras de la petite fille, Ponyo, je vais d'abord positionner un papier cartonné sur le mur et dessiner les contours du bras comme là, grâce à l'image projetée sur le mur :

bras

Ensuite on découpe cet élément au cutter. On le repositionne sur le mur à l'endroit exact où il doit se situer et on tamponne avec la peinture adéquate en faisant bien attention à appuyer sur le pochoir afin qu'il ne bouge pas et que la peinture ne s'échappe pas dessous.

bras1

 

Attention: il faut acheter un pinceau pour pochoir, l'investissement n'est pas énorme, tout juste 4 euros, mais ce sont des pinceaux spéciaux montés et coupés au carré afin de pouvoir appliquer la peinture en tamponnant. Ce genre de pinceaux:

10390555_10152446846209371_5879699369009842013_n

pinceau-pochoir-lefranc-bourgois-4

Petit à petit on créé des pochoirs qu'on dispose, qu'on remplit les uns après les autres, couleurs par couleurs. Alors oui c'est fastidieux, oui ça prend du temps. Mais si vous savez peindre, si vous êtes précis et que vous maîtrisez les techniques de peinture, alors n'hésitez pas et au diable les pochoirs. Si vous tâtonnez, si vous êtes nuls en peinture ou en dessin, si vous avez peur de faire des bêtises, alors cette méthode est faite pour vous ;-)

Je vous montre ce que ça donne. Petit à petit les personnages apparaissent...

270710_10150257145929371_8288361_n

271024_10150257145984371_3356618_n

282129_10150257146049371_5276218_n

285526_10150257146084371_5369701_n

A la fin, on prend un marqueur noir, pas trop épais et on repasse les contours, doucement, avec minutie. On trace les yeux et les traits du visage. Et voilà, on a nos petits personnages, ils sont bien tracés, propres, et ils égayent joliment la chambre de votre enfant, tout ça à moindre coût.

10177254_10152446863044371_300038664507321432_n

10269589_10152446865719371_6040328430318564226_n

Dans un autre genre et plus simple encore (pas besoin de rétroprojecteur), on peut peindre au pochoir le prénom de son enfant pour une décoration personnalisée et originale. Sur un autre mur, j'ai tracé un cercle rose fushia assez grand. Puis j'ai imprimé les lettres du prénom de ma fille dans un papier cartonné assez épais. Je les ai découpées pour en faire des pochoirs comme on le voit ci-dessous pour le V:

267557_10150256510124371_8030583_n

J'ai peint la moitié des lettres de son prénom dans la même couleur que le cercle. Je les ai disposées à l'extérieur du cercle. Puis j'ai peint en blanc la première moitié de son prénom à l'intérieur du cercle avec le même système de pochoir.

281205_10150256510179371_7772453_n

268967_10150256510229371_2668931_n

Une méthode facile et accessible à tous !!!Si vous avez des questions, je vous invite à m'écrire un petit commentaire, j'y répondrai avec plaisir...

Sur ce, à vos pinceaux et amusez-vous bien!